Je pars vivre à l'étranger

Je pars vivre à l'étranger

Si j'envisage de partir vivre à l'étranger, des démarches sont rapidement nécessaires pour préparer mon départ. Une fois sur place, je serai soumis à des règles spécifiques.

Papiers

Je m’assure que j’ai le droit de séjourner dans le nouveau pays.

À noter : si je dois faire des courts séjours dans le pays avant d’emménager, des papiers pour un voyage touristique seront suffisants dans un premier temps.

Je m'informe sur les conditions en vigueur dans le pays pour pour pouvoir y conduire un véhicule. Ces conditions varient suivant que je veux :

Famille

Si nécessaire, je me renseigne sur les conditions relatives :

Si nécessaire, je me renseigne sur les obligations relatives- aux naissances à l'étranger,- à l'adoption d'un enfant étranger.

Je me renseigne sur la possibilité d'inscrire mon enfant dans une école locale.Si je souhaite inscrire mon enfant dans une école française, je vérifie que ce type d'établissement existe dans mon pays d'installation.

À savoir : au sein de l'Union européenne, les enfants français peuvent fréquenter les écoles dans les mêmes conditions que les enfants du pays.

Formation - Volontariat

Je peux poursuivre à l'étranger des études supérieures reconnues par la France.

Je peux également effectuer un simple stage étudiant à l'étranger (dans un pays membre de l'Union européenne, par exemple).

Je peux aussi effectuer une mission de volontariat :

  • Service volontaire européen (SVE)
  • Volontariat international en entreprise (VIE)
  • Volontariat international en administration (VIA)
  • Volontariat de solidarité internationale (VSI)
  • Engagement de service civique
  • Volontariat de service civique

Je me renseigne sur la possibilité de travailler au pair

À noter : certains organismes publics européens peuvent proposer des stages.

Emploi - Travail

Mon contrat de travail peut revêtir plusieurs formes :

Si je suis retraité, j'informe mes caisses de retraite (retraite de base et retraite complémentaire) de mon départ à l'étranger.Si je perçois l'Allocation de solidarité aux personnes âgées (Aspa), j'informe la Cnav de mon changement de situation.

Argent - Fiscalité

Je m'informe pour connaître mes droits et mes obligations, au regard de ce qui sera considéré comme mon domicile fiscal.Les conséquences varient suivant que je pars vivre :

Je m'occupe des formalités bancaires liées à mon déménagement.

Je vérifie les règles douanières qui s'appliquent aux transferts d'argent et de biens entre la France et mon nouveau pays.

Je me charge des formalités liées à mes contrats d'assurance.Je souscris éventuellement une assurance spécifique pour l'assistance et le rapatriement.  

Protection sociale

Ma protection sociale dépend de ma situation professionnelle et familiale.L'organisme en charge de mon assurance maladie ainsi que ma complémentaire santé doivent être informés de mon déménagement. Si je suis salarié, mon employeur peut se charger de cette formalité.

Je me renseigne sur les conséquences de mon expatriation sur mon assurance retraite.

J'informe l'organisme qui me verse des prestations familiales (Caf ou MSA) de mon départ à l'étranger.

Attention : si j'oublie de déclarer mon départ aux organismes qui me versent des prestations, je risque de devoir rembourser, des trop-perçus et éventuellement, des pénalités.

Déménagement 

Si je suis locataire, je notifie mon départ à mon propriétaire.  

Si je suis propriétaire de mon logement en France, la situation varie en fonction de ce que je compte faire de mon logement (le vendre ou le mettre en location).

À savoir : je peux organisation la garde et réexpédition en utilisant le service proposé par La Poste.   

Citoyenneté

Je peux m'inscrire sur le registre des Français établis hors de France.  

Si je viens d'avoir 16 ans, je dois me faire recenser auprès du consulat. Je devrai ensuite accomplir une journée défense et citoyenneté (JDC).Si j'ai déjà accompli cette formalité en France et que j'ai moins de 26 ans, je dois informer les autorités militaires de mon changement d'adresse.  

Je peux voter dans un centre de vote ouvert à l'étranger si je suis inscrit sur la liste électorale consulaire.Sinon, je peux donner procuration à un électeur inscrit en France sur la même commune que moi.